Archives de l’auteur : aaebischer

Milou est arrivé au Maroc

Le Milan noir Milou n’a pas fait long en Espagne. En seulement quatre jour il a traversé le pays et a directement traversé le détroit de Gibraltar l’après-midi du 14 août. Entre temps, il est déjà arrivé au Moyen-Atlas (Maroc). On peut s’attendre à ce qu’il aille une nouvelle fois passer l’automne au sud de la Mauritanie.

Deux faux départs!

Le 8 juillet, Milou quitte la région entre Oron (VD) et Châtel-St-Denis (FR), contourne le lac Léman, survole Genève et passe la nuit près du lac du Bourget. Le lendemain, lors d’une étape de 200 km, il arrive au sud de l’Ardèche, où il passe 6 jours à 10 km à l’est des Vans. Mais le 15 août il fait demi-tour et le 16 il est de retour au lac Léman (Evian). Le lendemain, il traverse le lac et il revient à Châtel-St-Denis!

Le 19 juillet, il prend un deuxième élan et contourne une fois de plus le Léman pour dormir le soir au sud de Genève. Du 20 au 24 il reste près de Romans-sur-Isère (Drôme), mais il décide une nouvelle fois de revenir à Châtel-St-Denis où il arrive le 25!

Le 30 juillet, Milou quitte la Suisse pour la troisième fois le même mois (!) et se rend de nouveau à l’est des Vans où il passe encore une fois quelques jours. Le 7 août – cette fois, c’est la bonne – il se dirige vers Toulouse et arrive le soir à St-Pierre-de-Trivisy. Le 10 août, lors d’une étape de plus de 250 km, il traverse les Pyrénées à 60 km à l’ouest d’Andorre pour se rendre au sud de Saragosse (Aragon). Le lendemain soir il arrive en Castille-La Manche.

 

Milou s’est donc une première fois éloigné de 300 km de Châtel-St-Denis avant de revenir. Après un deuxième départ il a passé quelques jours à 220 km de Châtel-St-Denis avant de revenir à nouveau. Nous ignorons ce qui l’a poussé à rebrousser chemin plusieurs fois.

Rappelons qu’en 2011 Milou a traversé les Pyrénées le 4 août, en 2012 le 30 juillet, en 2013 le 7 juillet et en 2014 le 5 août – et à chaque fois par un autre col.

Milou a perdu sa nichée.

Le milan noir Milou avait encore essayé de nicher dans le canton de Fribourg, mais cette fois dans une forêt à 400 m du nid de 2014. Autour du 6 juin, les jeunes ont déjà du avoir éclos, Milou a tout à coup quitté cette forêt. Il a du perdre ses jeunes comme c’était cette année aussi le cas chez beaucoup de milans royaux de la région. Depuis, Milou s’est beaucoup déplacé entre Châtel-St-Denis, le Lac Léman et Moudon. Sous peu, il va entamer une nouvelle migration vers l’Afrique.

Quant à Salam, il n’y a pas eu signe de vie depuis le mois de mars!

Salam a disparu!

La balise de Salam n’a plus été localisée depuis un mois! Nous savons qu’il a atteint l’Europe le 30 mars, mais il est probable qu’il soit mort peu après – à moins que sa balise ne fonctionne plus correctement.

Milou est encore bien vivant. Il s’est de nouveau installé dans le sud du canton de Fribourg, à 400 m à l’ouest de son nid de 2014, donc à 2.5 km au nord de Châtel-St-Denis. Nous allons prochainement voir si Salam y niche vraiment.

Milou est de retour à son nid

Après avoir traversé l’Espagne en 5 jours, Milou a passé les Pyrénées le 1er avril d’où il a tout de suite continué son voyage. Le 4 avril il est arrivé en Suisse et le lendemain il visitait pour une première fois son site de nid de 2014. Il a ensuite passé quelques jours entre Bossonens (FR) et Ecoteaux (VD). Avant-hier il est retourné dans la région où il a niché l’année passée, à savoir au nord-ouest du Lac de Lussy (FR), 2 km au nord de Châtel-St-Denis.

Que se passe-t-il avec Salam? Sa balise ne fonctionne toujours pas normalement. Salam a traversé le détroit de Gibraltar le 30 mars. Depuis le 31 mars, sa balise n’a plus pu être localisée. La transmission des ondes semblent être dérangée. Espérons qu’il soit toujours vivant!